VOTE | 166 fans

#501 : Celui qui ne voulait rien voir

La véritable personnalité d'Audrey, Mara, est bien décidée à retrouver William, disparu à travers de l'étrange porte ouverte par Jennifer. Cette dernière est portée disparue, ce qui inquiète Duke au plus haut point. Nathan tente de prouver qu'Audrey est toujours quelque part au fond de la conscience de sa personnalité maléfique. De son côté, Dwight essaye de maintenir un semblant d'ordre à Haven, alors qu'une perturbation frappe la ville. 

Popularité


3.8 - 5 votes

Titre VO
See no evil

Titre VF
Celui qui ne voulait rien voir

Première diffusion
11.09.2014

Première diffusion en France
03.03.2015

Vidéos

Extrait : Mara and Nathan #1 (VO)

Extrait : Mara and Nathan #1 (VO)

  

Extrait : Mara and Nathan #2 (VO)

Extrait : Mara and Nathan #2 (VO)

  

Extrait : Mara and Nathan #3 (VO)

Extrait : Mara and Nathan #3 (VO)

  

"Inside the episode" (VO)

"Inside the episode" (VO)

  

Photos promo

Dwight après l'explosion

Dwight après l'explosion

Nathan fait appel à ses équipiers

Nathan fait appel à ses équipiers

Audrey est désormais Mara

Audrey est désormais Mara

Mara menace Nathan

Mara menace Nathan

Mara viste Nathan avec son arme

Mara viste Nathan avec son arme

Dwight arrive sur les lieux d'un accident

Dwight arrive sur les lieux d'un accident

Dwight essaie de porter secours à la victime

Dwight essaie de porter secours à la victime

Dwight découvre une terrible perturbation

Dwight découvre une terrible perturbation

Vicky, Gloria et l'orphelin

Vicky, Gloria et l'orphelin

Gloria, l'orphelin et Vicky

Gloria, l'orphelin et Vicky

Mara menace Nathan

Mara menace Nathan

Mara, l'alter-ego originel d'Audrey

Mara, l'alter-ego originel d'Audrey

Nathan (Lucas Bryant)

Nathan (Lucas Bryant)

Nathan et Duke

Nathan et Duke

Nathan et Duke

Nathan et Duke

Duke en colère devant Nathan

Duke en colère devant Nathan

Stan, Nathan et Duke

Stan, Nathan et Duke

Nathan et un habitant de Haven

Nathan et un habitant de Haven

Nathan (Lucas Bryant)

Nathan (Lucas Bryant)

Stan (Glenn Lefchak)

Stan (Glenn Lefchak)

Une perturbation a frappé la ville

Une perturbation a frappé la ville

Nathan et Dwight

Nathan et Dwight

Dwigth (Adam Copeland)

Dwigth (Adam Copeland)

Diffusions

Logo de la chaîne SyFy France

France (inédit)
Mardi 03.03.2015 à 21:00

Logo de la chaîne Syfy

Etats-Unis (inédit)
Jeudi 11.09.2014 à 20:00
1.04m / 0.2% (18-49)

Plus de détails

Ecrit par Matt McGuinness et Gabrielle Stanton. 
Réalisé par Shawn Piller.


Guests
: Gavin Liddel (Carl McDonald), Darcy Lindzon (Bill Stephens), Mike McLeod (Sam), Margot Dionne (Colette Barrow), Garrett Patrick Paon (Henry Barrow)

> Captures de l'épisode

Haven

Gloria et son petit fils sont assis avec Vickie. Aaron, le bébé, se met à pleurer et Gloria rassure la jeune femme en lui disant que désormais ses pleurs ne sont plus mortels. Elle confie vouloir élever l'enfant mais ne pas se sentir prête, vue son âge avancé, à assumer cette tâche. Pour calmer l'enfant, Vickie utilise sa perturbation et dessine l'endroit où ils se trouvent, avant de souffler dessus : autour d'eux, les pétales de fleurs se mettent à voler.
Mais brusquement, tout retombe et un bruit se fait entendre. Elles voient avec stupéfaction le phare s'effondrer sous leurs yeux.


Plage rocheuse

Dwight se réveille sans avoir la moindre idée de comment il est arrivé là. Il tombe sur Duke, qui est à la recherche de Jennifer. Lui non plus n'a aucun souvenir de ce qu'il s'est passé dans le phare. Duke lui propose de se séparer pour retrouver les autres.


Fôret de Haven

Vince et Dave se dirigent lentement vers la ville, Dave gravement blessé après l'épisode du phare. Son frère le taquine un peu sur le fait qu'il soit encore en vie et William disparu, mais Dave maintient que la porte n'aurait pas du être ouverte.

Non loin de là, Nathan pense avoir retrouvé Audrey, mais lorsqu'il se retrouve menoté et qu'elle lui vole son arme, il comprend qu'il s'agit de Mara. Cette dernière est diabolique, elle confie vouloir retrouver William pour dsitribuer à nouveau des perturbations, encore plus fortes que les précédentes. Elle lui dit aussi avoir tous les souvenirs de ses diverses personnalités, et avoir détesté être Audrey, bien que Nathan persiste à croire que son amie est toujours là, cachée en Mara. Elle finit par l'assomer.
Plus tard, Duke le retrouve et l'aide à se libérer. Ils pensent que Mara est à la recherche de Jennifer et se rendent au phare.


Sur la côte

Ils découvrent avec stupéfaction que le phare a disparu. Un constructeur, Bill, semble désespéré, car le phare n'avait cessé d'être consolidé ces dernières années, et il pense que la ville n'acceptera pas de le reconstruire. Soudain, il se met à hurler, et Nathan constate avec horreur que l'homme se retrouve avec la bouche, les yeux et les narines cousues.

 

Hopital de Haven

Nathan rejoint Vince au chevet de Dave, qui est mal en point. Vince pense qu'il a caché le journal de Cabot quelque part au Haven Herald et promet de le chercher.
Dave, inconscient, revit en rêve les moments passés dans le phare, et l'on voit les visages effrayés de chacun des personnages face à ce qui est sorti de la porte.


Dans un café

Mara, se faisant passer pour Audrey, demande à l'employé du café de visiter la réserve. On comprend qu'elle recherche une autre porte lorsqu'elle commence à toucher quelque chose d'invisible à l'oeil nu mais qui semble lui provoquer une sensation électrique. Elle est énervée que la porte soit scellée, et alors que le serveur menace de prévenir Nathan de son étrange comportement, elle le tue froidement.

 

Haven Herald

Dwight et Nathan rejoignent Vince, qui a retrouvé le journal de Cabot. Sa lecture lui a appris qu'il existe 5 portes, des "thinnies" (pas de traduction possible) qui sont en fait des endroits où la frontière entre notre réalité et une autre réalité, est très fine. Ils en déduisent que l'une d'elle était dans le phare, et donc dédruite, et une seconde n'a pas fonctionné puisque Mara a tué un homme. Nathan propose que chacun aille attendre l'arrivée de Mara à l'un de ces points.


Dans les bois

Dwight tombe sur Mara, qui vient de découvrir à nouveau une porte scellée et est très énervée. Connaissant sa perturbation et alors qu'il commence à sortir son teaser, Mara tire des balles devant elle qui dévient vers Dwight, le faisant tomber. Elle ne s'arrête pas là et utilise le teaser contre lui. Elle veut savoir lequel d'entre eux a scellé les portes, et Dwight lui promet qu'il n'en a aucune idée, qu'ils viennent de découvrir de quoi il s'agit. Lorsqu'il parle de la nouvelle perturbation qui sévit à Haven, Mara est étonnée. Elle n'en est pas à l'origine, mais cela semble lui plaire.


Au bord de l'eau

Nathan attend Mara, et en apercevant un stick de gloss à lèvres dans la portière, a un flashback d'une discussion entre lui et Audrey à propos de lui ressentant ses lèvres. Il est interrompu dans sa rêverie par un appel de Dwight qui l'informe de sa rencontre avec Mara.

Peu de temps après, Mara arrive derrière lui et lui vole à nouveau son arme. Il l'énerve en lui disant qu'il pense vraiment qu'Audrey est toujours là quelque part, car sinon elle lui aurait tiré dans le dos depuis longtemps. Mara lui explique que William a caché la boite contenant les petites billes noires des perturbations, elle lui dit qu'il s'agit d'éther. Elle a besoin de lui pour retrouver à la fois William, et la boite.

Mara est à nouveau déçue quand elle s'aperçoit que cette porte-ci est également scellée. Elle menace de prendre Nathan comme otage jusqu'à la dernière porte, mais celui-ci fait encore allusion à Audrey, et insite sur le fait que l'amour qu'il y avait entre eux est incomparable avec celui de Mara pour William. Elle lui tire brusquement dans l'épaule et il tombe sur le sable. Alors que Mara s'apprête à le tuer, Nathan lui dit "I’ll always love you Parker", ce qui semble lui rappeler quelque chose, puisqu'elle se retrouve incapable d'appuyer sur la gâchette. Elle part, le laissant blessé à terre.

Haven


Gloria et son petit fils sont assis aux côtés de Vickie.

GLORIA: Vous saviez que les os du crânes d'un bébé restent souples les deux premières années de sa vie ? Ca peut s'avérer très utile quand on grandit à Haven.  

VICKIE: Vous comptez vraiment l'élever ?

GLORIA: Cet enfant a perdu ses parents aujourd'hui. Bien sûr que je vais le faire. Hein joli coeur ?

Elle touche l'enfant qui se met à pleurer.

GLORIA: Oh. Oh, excuse-moi, oh.

Elle prend Aaron dans ses bras.

GLORIA: Viens par là mon bonhomme, ça va aller, je te tiens, mon chéri. Tout va bien, Vickie. L'infection de sa famille a disparu maintenant. Ses pleurs ne peuvent plus tuer personne désormais.

VICKIE: C'est la première fois que les phénomènes restent si longtemps à Haven. Imaginez qu'ils ne disparaissent jamais.

GLORIA: On s'en sortira, Haven s'en est toujours sortie.

VICKIE: Oui... Donnez-le moi.

GLORIA: Non, je vais y arriver, ça va aller. Je vais pas y arriver... Vickie qu'est-ce que je vais faire ? Dix huit ans à essayer de prendre les bonnes décisions... Quel genre de goûter le plus approprié pour un enfant ? A quel âge lui donner son premier téléphone ? Et quand le moment sera venu de parler de sexualité j'aurais plus de 80 ans...

Gloria pleure.

VICKIE: Je vais essayer quelque chose.

Vickie prend un crayon et un carnet à dessin.

GLORIA: Oh, non, qu'est-ce que vous faites avec ça ?

VICKIE: Gloria, vous savez que je n'utilise pas mon infection, jamais. Aux grands maux les grands remèdes.  

Elle dessine l'endroit où ils se trouvent et souflle sur le dessin. Des pétales de fleurs s'envolent et tournoient autour d'eux, Aaron s'en amuse.  Soudain, un grondement se fait entendre et les pétales retombent.

GLORIA: Vickie. Vickie?

VICKIE: Ca n'a rien à voir avec moi.

Le bruit s'intensifie, Aaron pleure à nouveau.

GLORIA: C'est un tremblement de terre ? Oh non, Vickie vous êtes sûre ?

VICKIE: Oui, ce n'est pas mon infection qui fait ça. Je vous le jure.

Une sorte d'onde de puissance déferle sur la ville. Le phare s'écroule.

GLORIA: Il lui arrivera toujours quelque chose à ce phare...

VICKIE: Oh, mon dieu. J'espère qu'il n'y avait personne à l'intérieur...



Plage rocheuse

Dwight se réveille en sursaut.

DUKE: Jennifer, où es-tu ? Jennifer ! Jennifer, tu m'entends ?

Dwight rejoint Duke.

DWIGHT: Duke ? Duke, tu vas bien ?

DUKE: Oui, je crois que ça va.

DWIGHT: Il s'est passé quoi ?

DUKE: J'en sais rien. Où est-ce qu'on est ?

DWIGHT: Je me souviens qu'on était sous le phare, dans cette espèce de grotte.

DUKE: Oh, et puis après le trou noir, c'est une habitude quand on habite à Haven. Jennifer !

DWIGHT: On doit retrouver les autres.

DUKE: Directe sur messagerie.

DWIGHT: Dis moi, qu'est-ce qu'il t'est arrivé quand on était au phare ? Pourquoi tes yeux saignaient ?

DUKE: Je sais pas trop.

DWIGHT: Il faut que tu vois un médecin.

DUKE: Ah oui, tu crois ? Et quel genre de médecin tu me conseillerais, un ORL peut être ?

DWIGHT: Je connais des médecins qui savent pour les phénomènes.

DUKE: Oublie ça. On sera plus efficaces si on se sépare. Appelle moi si tu trouves quelqu'un. Jennifer !


Fôret de Haven

Vince et Dave marchent dans les bois.

DAVE: Comment diable avons nous atterit ici ?

VINCE: Oh, c'est pas le plus important. On s'est un peu éloigné, on est à 1 kilomètre de Haven environ.

DAVE: Je te l'avais dis, on aurait jamais du ouvrir cette porte.

VINCE: Arrête avec ça maintenant. William est parti, et tu es toujours là. Tu pourrais faire preuve d'un peu d'optimisme. Pour une fois, dans ta vie, hein ?

DAVE: Comment oses-tu dire ça ?

VINCE: Oh je sais, t'as pris une balle, mais je serais plus compatissant si tu n'avais pas essayé de me tuer.


Aileurs, dans les bois

NATHAN: Audrey ? Audrey ?

AUDREY: Nathan ?

NATHAN: Audrey ? Enfin, je t'ai retrouvé. J'ai cru que je t'avais perdu.

AUDREY: Les beaux gosses n'ont pas vraiment besoin d'être intelligents, je me trompe ?

Elle lui passe les menottes et lui prend son arme.

NATHAN: Mara.

MARA: Ta-dam !

NATHAN: C'est toi qui nous a amené ici ?

MARA: Au milieu de la fôret ? Non. C'est la porte qui a dû nous éclipser de la grotte et c'est plutôt énervant.

NATHAN: Mais comment ?

MARA: Et Jennifer, tu l'as vu ?

NATHAN: Pourquoi tu t'intéresses à elle ?

MARA: Tu crois vraiment que je vais répondre à une seule de tes questions ?

NATHAN: Pourquoi ?

MARA: Oh ! Tu crois qu'Audrey est toujours là quelque part, n'est-ce pas ? Et ben non. Même pas un iota. En revanche, j'ai gardé tous ses souvenirs. Lucy, Sarah, hmmm... C'est difficile à gérer cette pagaille d'ailleurs. Ecoutes, si je cherche Jennifer, c'est simplement parce qu'elle pourrait faire quelque chose pour moi. J'ai un travail à terminer. Tous les petits cadeaux que nous t'avons fait, William et moi, ont fonctionné beaucoup mieux que tout ce que j'avais pu imaginer. Et les nouveaux ? Les nouveaux sont exactement ce qu'il me fallait.  

NATHAN: Pourquoi as-tu besoin des phénomènes ?

MARA: Pourquoi tu te promènes avec ce truc ? (en montrant l'arme) Prépare toi à en connaître beaucoup d'autres quand j'aurais fais revenir William.

NATHAN: Je t'en prie, Parker...

MARA: Moi, je m'appelle Mara. Et arrête de me regarder avec ces yeux de merlan frit ! Ces 500 dernières années ont été pires qu'une torture pour moi. Et le plus dur pendant cette période c'était d'être Audrey Parker.

NATHAN: Non ! Audrey est cent fois plus forte que toi.

MARA: Non elle ne l'est pas !

Elle l'assome d'un grand coup de poing.

[GENERIQUE]


Plus tard

DUKE : Jennifer ! Jennifer ! Jennifer !

NATHAN : Duke ! Vient m'aider !

DUKE : Qu'est-ce qu'il t'es arrivé, t'es attaché ?

NATHAN : Enlève-moi ce truc.

DUKE : Ouai, heu, hmpf...

NATHAN : Est-ce que t'as vu les autres après la grotte ?

DUKE : Vince et Dave ont été envoyés à quelques kilomètres de Haven. Dwight vient d'appeler, il a rejoint l'hôpital. Personne n'a vu ni Audrey, ni Jennifer.

NATHAN : Mara cherche Jennifer.

DUKE : Audrey est redevenue Mara ? Ce qui explique les menottes.

NATHAN : Et elle a mon téléphone. Et mon flingue aussi.

DUKE : Elle t'as dit où elle allait ?

NATHAN : Elle est partie vers la grotte. Elle veut faire revenir William, donc elle a besoin que Jennifer l'aide.

DUKE : Elle a besoin de Jennifer pour ouvrir la porte. Et si elle l'avait déjà trouvé ? C'est sûrement pour ça qu'elle répond pas au téléphone. Allez...

NATHAN : Et comment ça va toi ? Là-bas tes yeux se sont mis à saigner.

DUKE : C'était rien du tout. Il faut absolument qu'on retourne là-bas avant que Mara oblige Jennifer à ouvrir la porte. On y va ! Allez, dépêches !


Sur la côte

Nathan et Dwight débarque au mileu de la police.

DUKE : Y a plus rien...

NATHAN : La porte s'est auto-détruite après nous avoir tous éjecter.

STAN : Le tremblement de terre a détruit le phare mais bon il a épargné la ville.

DUKE : Vous avez vu Jennifer Mason ?

STAN : Non, je l'ai pas vu.

DUKE : Mais ?

STAN : Je vais me renseigner.

Un homme arrive vers eux.

HOMME : Cela est impossible. La première fois que le phare s'est effondré nous l'avons rebâti selon les normes antisismiques. Ensuite, après la pluie de météorites, nous avons doublement renforcé les murs.

DUKE : Ouais. Ben jamais deux sans trois, comme on dit.

HOMME : Le conseil municipal ne sera jamais d'accord pour reconstruire. L'assurance va estimer les dégats mais pour la responsabilité... Si jamais quelqu'un est mort là dessous, cette satanée ville devra déposer le bilan.

Il part, sous le regard noir de Duke.

DUKE : S'il savait...

NATHAN : Quand Mara découvrira que la porte est au fin fond de l'océan, je me demande ce qu'elle va faire.

DUKE : Elle fera revenir William. Mais ça, c'est ton problème. Moi, je vais chercher Jennifer.

NATHAN : Et... Qu'est-ce qui lui est arrivé ? Dans la grotte, après avoir fermé la porte, elle a fait un malaise.

DUKE : Je sais pas, elle a eu des vertiges. Essaye un peu d'ouvrir une porte surnaturelle vers une autre dimension avec un bouquin de vampire et on verra si t'as la forme. Tu sais, quand je l'aurais retrouvé, on partira pour un très très long voyage, mais on enverra pas de carte postale...

HOMME : Allons-y Messieurs, il faut envoyer des hommes à la recherche de rescapés là-dessous avant que les décombres ne soient emportées par le courant.

Duke le regarde, toujours en colère. L'homme se met à hurler de douleur.

NATHAN : Bill ? Bill ?

BILL : Mes yeux...

Il se tourne vers Nathan, ses yeux sont cousus.

BILL : Qu'est-ce qui arrive à mes yeux ?

DUKE : Qu'est-ce que...

Les secours arrivent, Dwight les rejoint.

DWIGHT: Tiens, prends ça. Il est pas infecté, ça vient de quelqu'un d'autre.

NATHAN : Mara a dit qu'elle comptait donner des nouvelles infections aux gens. C'est sa façon à elle de nous distraire.

DWIGHT : Mara peut affecter les gens ?

NATHAN : Oui, si elle a la boite remplie de petites boules noires qu'avait William.

DWIGHT : Et comment peuvent ils en savoir autant sur les phénomènes ?

NATHAN : Ils connaissent Haven depuis longtemps.

DWIGHT : Je vais lancer un avis de recherche sur Mara et demander à Vince le soutien de la Garde.

NATHAN : S'en prendre à Mara, c'est comme déclarer la guerre.

DWIGHT : Quoi, t'as peur que les civils soient blessés ?

NATHAN : Ou que quelqu'un ait la gachette facile. Audrey est toujours là, quelque part.

DWIGHT : T'es sûr de ça ? Tu voudrais qu'on risque la vie de toutes ces personnes mais... Et si Audrey n'existait plus ?

NATHAN : Je sais qu'elle est là. Et je vais la ramener.

DWIGHT : Tu as l'air sûr de toi.

NATHAN : Oui, je le suis. Il me faut juste un peu de temps.

DWIGHT (en parlant de Duke) : Il va être lourd jusqu'à ce qu'on retrouve Jennifer.

NATHAN : Quand on était dans la grotte, j'ai entendu dire qu'elle ne respirait plus.

DWIGHT : Il n'était pas en forme non plus.

NATHAN : On dirait qu'il va mieux.

DWIGHT : Je sais pas, peut être que ce qu'il se passe dans la grotte reste dans la grotte.

DUKE : Personne n'a vu Jennifer. Un des pompiers m'a dit qu'il avait parlé avec Audrey y a de ça une demi heure.

DWIGHT : Ok... Et comment Mara peut se faire passer pour Audrey ?

NATHAN : Parce qu'elle a conservé la mémoire d'Audrey...

DWIGHT : Ah... parfait !  

DUKE : Le pompier m'a aussi dit qu'elle était à la recherche de Jennifer. Si la porte a disparu, pourquoi Mara aurait besoin de Jennifer.

NATHAN : Mara a parlé de cette porte. Peut être qu'il n'y en a pas qu'une.

DWIGHT : Plusieurs portes de l'enfer. Encore plus parfait.

DUKE : Quand Mara et William sont venus à Haven dans le passé, ils sont peut être arrivés ici autrement.

DWIGHT : Tu crois que Jennifer saurait comment ? Je veux dire, c'est elle qui a su pour le phare.

DUKE : Je vais répertorier tous les lieux où on a atterit et essayer de retrouver Jennifer. Mais pour ça, je vais avoir besoin de tes hommes.

DWIGHT : Ouais, je les mets sur le coup.

NATHAN : On devrait aller parler à Vince et Dave. Si Dave a déjà voyagé par cette porte, il pourra peut être nous en dire un peu plus.


Hopital de Haven

Dave dort.

VINCE: Après tout ce que nous avons dû traversé, nous avons quand même perdu Audrey.

NATHAN: Non, je compte bien la ramener. Il faut juste que je retrouve Mara avant que Dwight ne donne l'ordre à ses équipes de la retrouver.

VINCE: Tu n'as pas dis à Dwight qui est réellement Mara, ni ce qu'elle a fait ?

NATHAN : Non. Je connais beaucoup de gens qui aimeraient mettre la main sur la personne qui a crée les phénomènes, je ne voulais pas mettre Dwight dans cette position.

VINCE: Mais peut être que Mara est moins dangereuse maintenant que William est parti et que la porte est détruite.

NATHAN : Cette porte... J'ai bien peur qu'il en existe d'autres.

VINCE : Quoi ?

NATHAN : Dave a dit qu'il venait d'ailleurs, est-ce qu'il vous a déjà dit comment il était arrivé à Haven? Est-ce qu'il sait comment aller et venir ?

VINCE : Et bien apparement Dave ne me disait pas grand chose à moi non plus...

NATHAN : Le Cabot' pourrait nous aider ? Les légendes qui viennent de ce journal nous ont conduit sous ce phare. Y a peut être quelque chose concernant d'autres portes ?

VINCE : Je... Je me rappelle pas avoir lu ça. Faudrait que je regarde ça de plus près.

NATHAN : D'accord. Où est-il ?

VINCE : Dave a dit qu'on nous l'avait volé, mais je suis sûr que c'est lui qui l'a caché.

NATHAN : Alors nous devons attendre qu'il se réveille ?

VINCE : Non, non je le retrouverais. C'est mon frère. Je sais où sont ses cachettes préférées.

Nathan commence à partir, se retourne.

NATHAN : Vince, est-ce que ça va ?

VINCE : Non.

Il prend la main de son frère.

VINCE : Dave, Dave tu m'entends ?


[FLASHBACK - RETOUR DANS LA CAVE, SOUVENIRS DE DAVE]

Il se revoit dans la grotte avec les autres. Quelque chose d'effrayant à l'air d'être sorti par le portail vers l'autre monde, une chose dont même Mara semble avoir peur.

[FIN DU FLASHBACK]


Dans le couloir

INFIRMIERE : Chef, j'ai entendu dire que vous étiez au phare, vous savez quel genre de phénomène c'était ?

Elle lui montre le tatouage de la garde.

DWIGHT : Je suis désolé, je ne peux pas en parler.

INFIRMIERE : Oui, je comprends mais... Certains membres de la garde ont peur et n'ont aucune nouvelle de Vince.

DWIGHT : Son frère a reçu une balle.

INFIRMIERE : Quand vous en aurez l'occasion, parlez lui.

Nathan arrive.

NATHAN : Dwight.

DWIGHT : J'ai parlé au médecin de Bill Stevens. Elle a dit que les sutures en cuire au niveau des yeux étaient impossibles à retirer. Aucune lame ne passe au travers, quelle qu'elle soit...

NATHAN : Va parler à Bill, il se rappelle peut être de quelque chose qui pourrait nous aider. Moi, je retourne chercher Mara.

DWIGHT : Et si Mara n'y était pour rien cette fois ? Celui qui a fait ça est plus dangereux qu'elle.

NATHAN : Personne n'est plus dangereux que Mara.

DWIGHT : Nathan ? Est-ce qu'il y a un truc que tu me dis pas ?

NATHAN : Non.



Sur un bateau

Duke dessin un plan pour tenter de trouver où Jennifer pourrait avoir été transportée par la porte.

DUKE : Je t'en prie Jennifer, montre toi maintenant.



Au Black House Coffee

SERVEUR : Salut Audrey ! Comme d'habitude ?

MARA : Noir, pour avoir l'impression de boire du pétrole dans un gobelet blanc ? C'est plutôt tentant. Mais en fait, je suis venue pour une affaire professionnelle.  

SERVEUR : Ha, et qu'est-ce qui t'amène ?

MARA : Il faudrait que je jette un coup d'oeil à la réserve du resto.

SERVEUR : Pourquoi ?

MARA : Tu veux que j'apporte un mandat ?

SERVEUR : Non, soit pas ridicule, c'est... Suis moi, je vais te montrer.

Il l'y emmène.

SERVEUR : Et voilà. Il n'y a pas grand chose. Y a juste les trucs habituels. Dis moi, c'est pas à cause du petit incident de l'année dernière, n'est-ce pas ? Parce que c'est devenu légal, dans le Maine. On a plus besoin d'ordonnance maintenant.

Mara fixe le mur du fond.

MARA : Enlève cette table. Allez, fait moi voir tes muscles.

SERVEUR : Qu'est-ce que tu cherches ? Je vois rien moi.

MARA : Tu saurais pas quoi chercher. Les gens ne le savent que très rarement.

Elle touche le mur, se prend une décharge.

SERVEUR : Audrey ?

Elle recommence.

SERVEUR : Tout va bien.

MARA : Toi, la ferme ! Mais qu'est-ce qui ne va pas avec ce truc ?

SERVEUR : Ecoutes Audrey, je sais pas de quoi tu veux parler, mais dis moi ce que tu cherches et je pourrais peut-être t'aider.

MARA : Laisse tomber Sam. Et tu sais quoi ? J'ai besoin de ta voiture. Donne moi tes clés.

SERVEUR : Tu es très bizarre aujourd'hui. D'ailleurs, je préfère appeler Nathan.

Mara prend l'arme volée à Nathan et tire sur le serveur.

MARA : T'es pas bien malin.

Elle prend ses clés de voiture.


Quelque part à Haven

Duke suit la carte qu'il a réalisé pour retrouver Jennifer. Son téléphone sonne.

DUKE : Carl, y a du nouveau ?

GARDE : J'ai lancé un avis de recherche sur Jennifer. Personne ne l'a vu mais un ami m'a appelé, il m'a dit qu'un bateau était tombé sur un tas de débris provenant du phare...

DUKE : Quels genre de débris ?

GARDE : Ils essaient de tout rassembler. Ils ont pas trouver de corps mais...

DUKE : Ok, on se tient au courant.


Ailleurs à Haven

Dwight est au téléphone.

DWIGHT : Si on peut pas dire que c'est un tremblement de terre qui a détruit le phare, il va falloir trouver autre chose. Je sais pas... C'est vous l'ingénieur.

Dans son dos, une voiture fait un soleil et s'écrase sur la route. Dwight accourt à la voiture. Le conducteur a les yeux et la bouche cousus.

DWIGHT : C'est pas vrai...


Au Black House Coffee

Voix : On emmène le corps.

Duke arrive en courant.

DUKE : Hé ! Hé !

NATHAN : Non, Duke, c'est pas elle, c'est pas elle, d'accord ?

DUKE : J'ai regardé sur une carte. Elle aurait pu atterrir ici.

NATHAN : C'est Sam, on lui a mis une balle dans la tête. Un touriste venu prendre un café a dit qu'il avait vu une femme partir avec sa voiture.

DUKE : Mara...

NATHAN : Heureusement que personne n'a reconnu Audrey, sinon on aurait jamais pu garder ça secret. Et pourquoi Mara aurait voulu tuer Sam ?

DUKE : Ca veut peut être dire qu'elle a pas trouvé Jennifer.

Le téléphone de Nathan vibre.

NATHAN : Wuornos. J'arrive tout de suite. Vince a trouvé le journal de Cabott. Allons-y.


Haven Herald

Vince regarde le journal.

NATHAN : Alors ?

VINCE : Il l'avait caché derrière le livre sur  Toutankhamon. Je peux quand même dire que je connais Dave sur certains points.

DUKE : Ca nous apprend quelque chose ? Sur une autre porte ?

VINCE : Haha. Pas une porte, et c'est pour ça que je n'avais rien trouvé là dessus avant. Le journal de Cabott retranscrit les plus vieilles légendes de Micmacs mais dans le dialecte original de la tribu. Un dialecte très ancien que personne aujourd'hui ne serait capable de traduire dans une de nos langues modernes.

NATHAN : Vince.

VINCE : Ha, oui bien sûr. Quoi qu'il en soit, les Micmacs parlent de plusieurs endroits bien spéciaux où le voile entre les mondes est plus fin qu'ailleurs. Lorsqu'un seul de ces passages est ouvert, un voyage entre les mondes devient possible.

NATHAN : Vous pensez que c'est pour ça que Mara est allée voir Sam ? Pour essayer d'ouvrir un de ces fameux passages ?

VINCE : Qu'est-ce qui n'a pas marché, elle n'a pas ramené William ?

DUKE : Elle est incapable de le faire toute seule. Il lui faut Jennifer, elle a besoin d'elle pour ouvrir la porte comme dans la grotte. Dans votre livre, ils disent combien il y a de passages à Haven ?

VINCe : Et bien je dois dire que le paysage a quelque peu changé en 500 ans, mais les micmacs on dessiné une carte et j'ai fais des copies. Ils nous indiquent qu'il y aurait 5 passages et leurs éventuelles positions. Et apparemment, un de ces passages se trouverait autour de Black House, et il y en aurait un autre vers le phare.

NATHAN : Donc il en reste trois. Si Mara en ouvre un, on sera dans le pétrin. Avec Duke, on en surveille un chacun et Dwight le troisième. Si on a raison, on devrait avoir de l'avance sur elle.

DUKE : Ouai, si je suis le premier à retrouver Mara, je vous jure qu'elle va regretter de s'en être pris à Jennifer.


Au bord de la page

Nathan s'installe pour surveiller l'une des portes.

NATHAN : ça doit être ici... La pierre. C'est encore marée haute.

Il regarde le calendrier des marées.

NATHAN : Tu peux venir Mara, je t'attends, je suis prêt.


Dans les bois

Dwight attends Mara lui aussi, et la trouve. L'entendant venir, elle tire trois balles devant elle qui se retrouvent aimantées par Dwight.

MARA : Si tu savais à quel point j'adore ton infection. Des balles de mousquets aux balles d'aujourd'hui. Je suis certaine qu'un de tes ancêtres à dû recevoir un boulet de canon, directe dans le torse. Le top de la chaire à canon tu trouves pas ?

Elle rit, et utilse le teaser contre lui pendant de longues minutes. Elle va ensuite toucher la porte, mais n'a pas le résultat attendu.

MARA : Ha, c'est pas vrai ! Celle là marche pas non plus ! Deux brêches scellées, c'est pas un accident, quelqu'un a forcément fait quelque chose. C'est qui ? Le quel d'entre vous, bande de petits morveux, a trouvé comment sceller les brèches ? Dis le moi, où tu me supplieras de te taser à nouveau.

DWIGHT : Si tu me couds la bouche, je pourrais pas t'apprendre grand chose.

MARA : Te coudre la bouche ? De quoi tu parles ?

DWIGHT : L'infection que t'as donné... T'as cousu des bouches et des yeux toute la journée.

MARA : C'était pas moi. Non. Mais ça pourrait peut être m'intéresser.

DWIGHT : Pourquoi tu fais ça ? Qu'est-ce que tu nous veux ?

MARA : Oh... Pauvre petit Dwight. Un homme toujours tellement loyal, toujours à vouloir faire les choses les plus justes. Et toujours le dernier au courant. Y a une raison à ça. Et j'ai hâte que tu la connaisses.

DWIGHT : Mais de quoi tu parles ?

Elle le tease à nouveau.


Sur le bord de la plage

Nathan se remémore un moment avec Audrey.

[FLASHBACK]

NATHAN : Tu savais que la peau des lèvres était la plus sensible du corps humain ?

AUDREY : Tu commences vraiment à m'inquiéter.

NATHAN : Excuses. Il faut que je m'habitue de nouveau à cette sensation.

AUDREY : Oui.

NATHAN : Quand tu m'as embrassé sur la joue, c'était la première fois depuis des années que je sentais que quelqu'un me touchait. J'espère que ça t'as pas trop semblé... bizarre.

AUDREY : Pourquoi ça m'aurait semblé bizarre ?

NATHAN : Ouai, y a pas de raison.

[FIN DU FLASHBACK]

Le téléphone de Nathan sonne.

NATHAN : Wuornos.

DWIGHT : C'est moi.

NATHAN : Dwight ?

DWIGHT : Ouai, téléphone de rechange. Mara m'a teaser.

NATHAN : Ca va ?

DWIGHT : Elle a pris mon teaser et une bonne partie de mon orgueil.

NATHAN : Elle t'as pas tué, c'est déjà ça.

DWIGHT : Ouai mais je pense qu'elle a pris son pied en m'électrocutant.

NATHAN : Elle a ouvert le passage ou pas ?

DWIGHT : Non. Mais elle appelle ça une brèche. Elle a pas pu passer, elle était scellée.

NATHAN : Tant mieux. Jennifer est avec elle ?

DWIGHT : Non. Je crois que Mara ne l'a pas encore trouvée. Elle pense que l'un d'entre nous sait comment sceller les brèches pour la tenir éloignée de William. Et si c'était Jennifer ? Elle seule pouvait ouvrir ou fermer la porte sous le phare.

NATHAN : Et elle était la seule à pouvoir ouvrir la porte pour sortir Audrey de la grange. On est peut être sur une piste. Ok, fais le point avec Duke et parle lui de ta théorie.

DWIGHT : Non, je peux pas. Mara n'est pas responsable du phénomène.

NATHAN : Mara est très importante, Dwight.

DWIGHT : Ouai, comme tout le monde dans cette ville. Je dois stopper ça avant qu'il y ait d'autres morts.

NATHAN : Dwight, écoutes... Sois prudent.

Nathan passe un appel.

NATHAN : Duke ?

DUKE : Jennifer est un génie, depuis le début elle a une longue avance sur Mara.

NATHAN : Alors pourquoi est-ce qu'elle ne nous a pas appelé pour nous prévenir qu'elle scellait les passages ?

DUKE : Mara a accès à tout le matériel de police auquel avait accès le lieutenant Audrey Parker. Fréquence radio, traçage de téléphone... Jennifer a fait en sorte que Mara ne se doute de rien du tout.

NATHAN : Mara sait que la brèche de Dwight est scellée. Donc l'un de nous devrait tomber sur elle prochainement. Mais fais attention. Dwight s'est laissé piéger.

DUKE : Et je me ferais un plaisir de lui rappeler ça toute sa vie.


A la morgue

Dwight entre et trouve Gloria assise sur sa chaise, la tête renversée, bouche ouverte, yeux clots. Il sort son arme. Elle se réveille en sursaut.

GLORIA : Si vous vous êtes toujours demandé qui des bébés ou des vieux ont le plus besoin de sommeil, et bien c'est les vieux.

DWIGHT : Désolé. J'ai fouillé les archives de la police, et en 1929, il y a eu quatre cas de visages cousus comme aujourd'hui. Ca a duré près d'une semaine et puis tout à coup, plus rien.

GLORIA : Mmm. Interne ?

VICKIE : Chut, Aaron s'est enfin endormi.

GLORIA : Ha, ha, quel petit veinard. Ok, alors voyons. On a une victime en 1929 mort par suffocation.

DWIGHT : Je savais pas que vous aviez des dossiers aussi vieux.

GLORIA : Oh, Lucassi les a tous gardé. J'ai entendu dire qu'il écrivait un scénario. Mais si personne n'a subit de telle suture depuis 1929, pourquoi ce phénomène reviendrait-il aujourd'hui ?

DWIGHT : On le saura quand j'aurais trouvé le responsable.



Sur la plage

Nathan surveille avec les jumelles l'océan, Mara le surprend en arrivent derrière lui.

MARA : Il n'est pire aveugle que celui qui ne veut rien voir.

Nathan se retourne et la frappe pour lui faire lâcher l'arme, mais Mara se défend en le frappant à son tour. Plus forte que lui, elle le maintient genoux au sol.

MARA : Je sais que tu as pu sentir ça. Et je suis sûre que je peux te faire sentir ça aussi.

Elle pointe une arme sur sa tempe.

NATHAN : Je suis pas le seul à passer une mauvaise journée on dirait.

MARA : T'inquiètes pas, ça va aller beaucoup mieux.

NATHAN : Qu'est-ce qui te fait croire que celle là va s'ouvrir, Mara ? Oui, je suis au courant. Je sais pour tes brèches. Elles sont scellées.

MARA : Et tu sais comment elles l'ont été ?

NATHAN : Tu crois vraiment que je vais répondre à une seule de tes questions ?

MARA : Ben oui, parce que c'est moi qui ait le flingue.

NATHAN : C'est la seule chose avec laquelle tu peux me menacer. Tu n'es pas la cause du phénomène de suture. Tu n'as donné d'infection à personne depuis que t'es arrivée.

MARA : Y a un temps pour tout, tu sais ?

NATHAN : Nous envoyer résoudre un phénomène aurait pu être une solution plus qu'idéal pour te débarasser de nous. Je crois qu'en fait tu n'y arrives pas. Je crois que la boite de billes noires gluantes est toujours dans cette grotte.

MARA : C'est pas des billes gluantes, c'est l'éther.

NATHAN : C'est quoi ?

MARA : L'éther. L'éther c'est l'essence même du vide. C'est ce qui maintient tout ensemble. Ou au contraire, ce qui fait tout disparaître. Ca dépend de la façon dont on veut l'utiliser. Et j'ai plein d'idées en tête.

NATHAN : Alors pourquoi tu ne l'as pas utilisé ?

MARA : Et bien parce que William l'a caché. Voilà pourquoi je dois le ramener. Sauf si... Sauf si tu veux m'aider à récupérer l'éther. Je te promets que je te tuerais en dernier.

NATHAN : Vraiment ?

MARA : D'accord, je peux le faire maintenant si tu veux.

NATHAN : Audrey ne te laissera pas me tuer. Je sais qu'elle est toujours en toi.

MARA : Je vais devoir te le dire combien de fois pour que tu comprennes ? Elle est morte !  

NATHAN : Quand t'es arrivé ici derrière moi, pourquoi tu ne m'as pas tiré dans le dos pour être enfin débarassé de moi ?

MARA : Quand j'aurais ouvert cette brèche, tu regretteras d'être encore là.



Dans une maison

Un jeune homme fixe des singes en peluche se tenant les yeux, la bouche et les oreilles.

HENRY : Les peluches ? Je les trouve affreuses. Ce sont des objets de famille.

DWIGHT : C'est plus que de simples peluches. Les coutures sont identiques aux sutures des victimes retrouvées aujourd'hui. Vous connaissez les phénomènes, Rory ?

HENRY : Ma famille n'a jamais été infecté.

DWIGHT (lui montrant des photos) : Vous connaissez ces hommes ?

HENRY : Non. Je ne les ai jamais vus. Qui leur a fait ça ?

DWIGHT : En 1929, quatre personnes ont été cousues de cette manière. Deux travaillaient pour votre famille.

HENRY : Donc un membre de ma famille aurait fait ça ?

FEMME : Je suis désolée Henry. En fait, j'espérais que tu ne découvres jamais la vérité. Chef Hendrickson, je suis Colette Barrow, la mère d'Henry.

HENRY : Maman, pourquoi tu me l'as caché ?

FEMME : L'infection familiale a disparu depuis de très nombreuses années.

DWIGHT : Qui était le dernier affecté de votre famille ?

FEMME : Mon arrière grand-mère, Constance. Mais quand elle est morte, la malédiction est parte avec elle.

DWIGHT : Elle est morte comment ?

FEMME : Selon la version officielle, elle aurait fait une chute et aurait dévalé les escaliers. Elle s'est brisée la nuque.

DWIGHT : Et la version officieuse ?

FEMME : Elle est bien plus scandaleuse. Apparement, Constance serait rentrée à la maison au bras d'un homme. Il travaillait dans une ferme. Personne n'a jamais su comment ils s'étaient rencontrés. Certains pensent que c'est lui qui l'a poussé du haut des escaliers.

DWIGHT : Il a pas été poursuivi ?

FEMME : Un procès c'est une mauvaise publicité. Ma famille a préféré ne pas ébruiter l'affaire. Et depuis cette nuit là, les peluches n'ont plus jamais cousu qui que ce soit.

DWIGHT : Alors pourquoi se réveiller maintenant.


A l'extérieur

DUKE : Vient voir ça. Les croix, c'est tous les endroits où j'ai cherché Jennifer. Et regarde, y a un problème au niveau du phare, c'est là que Mara a crée le phénomène de suture.

DWIGHT : Duke...

DUKE : Donc si on fait...

DWIGHT : Mara n'y est pour rien du tout, c'est la famille Barrow la source du phénomène.

DUKE : T'en es sûr ?

DWIGHT : Ouai, leur affection a disparu en 1929, après le meurtre de Constance Barrow. J'ai fais des recherches. Ton grand-père était le principal suspect.

DUKE : Oh... si c'est lui qui l'a tué... La malédiction des Barrow devrait avoir disparu, être éradiquée à jamais.

DWIGHT : Alors pourquoi elle est revenue ? La première victime était vers le phare, et c'est ici que Carl McDonald a perdu le contrôle de son 4x4.

DUKE : Carl ? Je viens de l'avoir au téléphone. Oh, c'est pas vrai...

DWIGHT :  Quoi, quoi, qu'est-ce qu'il y a ?

DUKE : L'affection des Barrow. Et si c'était moi qui... Si c'était moi qui faisait ça ?

DWIGHT : Tu aurais l'affection des Barrow ? Mais comment ?

DUKE : Par mon sang. Toutes les infections que ma famille a fait disparaître. D'après William, elles seraient toutes en moi maintenant.

DWIGHT : Donc ce qu'il s'est passé avec les larmes? c'est une infection, tu crois ?

DUKE : Je sais pas laquelle mais oui, c'était sûrement ça.

DWIGHT : Oui mais tu saignes plus là, alors pourquoi le phénomène fait encore des victimes ?

DUKE : Je saignais encore quand on est sorti de la grotte, ça a peut être suffit.

DWIGHT : Combien d'affection tu pourrais avoir en toi ?

DUKE : Les Crocker tuent depuis un bout de temps.

DWIGHT : Ok. T'es en train de me dire que tu as des centaines d'infections en toi et qu'elles peuvent se déclarer n'importe quand ? Comment...

DUKE : Je sais pas Dwight, mais une chose est sûre : il faut trouver Mara. Elle a crée les phénomènes, elle doit savoir comment les arrêter.

DWIGHT : Mara a crée les phénomènes ?

DUKE : Oui, t'étais pas au courant ? Je croyais que Vince ou Nathan te l'avaient dit.

DWIGHT : Non, ils n'ont rien dit...



A l'hôpital

VINCE :  Je peux le réveiller ?

INFIRMIERE : Bonne chance dans ce cas ! Il n'a pas lâché le diffuseur de morphine.

VINCE : Ha...

[FLASHBACK - RETOUR DANS LA CAVE, SOUVENIRS DE DAVE]

VINCE : Dave arrête, ne fait pas ça !

Dave voit les visages de ses amis défigurés par la peur.

NATHAN : Non !!!

Même Mara semble dépassée par ce que la porte a laissé passer.

[FIN DU FLASHBACK]



Sur la plage

Mara, pointant Nathan de son arme, touche la porte, scellée elle aussi.

NATHAN : Tu es prise au piège. On dirait que Jennifer est plus puissante que ce que tu croyais.

MARA : Jennifer ? Oh, je t'en prie. Elle n'a pas le pouvoir de sceller une brèche.

NATHAN : J'arrive pas à te croire.

MARA : Je te mens pas, je dis juste la vérité.

NATHAN : Alors pourquoi est-ce que tu étais à sa recherche ?

MARA : Elle est une sorte d'intermédiaire entre les mondes, je peux l'utiliser pour envoyer des messages et dire à William quelle brèche j'ai réussi à ouvrir. C'est rien de plus qu'un outil. Il me reste encore une brèche à essayer. Il faut y aller, maintenant, Monsieur l'Otage.

NATHAN : Tu n'arriveras pas à l'ouvrir non plus. Tu ne peux pas faire revenir William, Mara. Mais moi, je peux faire revenir Audrey.

MARA : Oh, c'est incroyable. T'as toujours pas compris, c'est dingue. Qu'est-ce qu'il faut que je fasse pour te prouver qu'Audrey est morte.

NATHAN : Tu ne peux rien faie du tout, parce que je suis sûr qu'elle est toujours là. Et elle est amoureuse de moi.

MARA : Bah...

NATHAN : L'amour qui nous lie Audrey et moi est bien plus fort que tout ce que toi et William ne pourraient jamais...

Mara lui tire dessus. Il s'effondre au sol.

NATHAN : Je t'aimerais toujours Parker.

Mara n'arrive pas à appuyer sur la détente, elle essaye, mais quelque chose l'en empêche. Elle part, laissant Nathan au sol.

Haven

Gloria and her grandson - with Vickie.

Gloria : Did you know that baby's bones stay rubbery for the first two years of their lives?

That could come in handy growing up in Haven.

Vickie : You really gonna raise him?

Gloria : Aaron lost both his parents today. You bet I am. Hey, little guy?

She touches the baby and he cries.

Gloria : Oh. Oh, I'm sorry. Oh, come here, big man.

She takes the baby in her arms.

Gloria : Okay, I got you. I got you. It's all right, Vickie. His family's trouble is gone now. Aaron's cries can't hurt anyone anymore.

Vickie : This is the longest The Troubles have ever been in Haven. What if it stays this way forever?

Gloria : We'll cope. Haven always does.

Vickie : Here, let me try.

Gloria : No, I got this. I got it. I haven't got this. Vickie, what am I doing? 18 years of decisions?

Which lunch box do the cool kids have? When do I give him his first iPhone? Oh, my God, by the time he's ready for the sex talk, I'm gonna be 80 years old.

Vickie : Let's try something.

Vickie takes a pen and a notebook.

Gloria : Whoa, no. What are you doing with that?

Vickie : Gloria, you know I don't use my trouble, ever. Desperate times.

She draws the place where the are and blows on the draw. Flowers around them fly and Aaron stop crying. A big roar.

Gloria : Vickie. Vickie?

Vickie : That was not me.

Gloria : Is it an earthquake? Oh, God. Vickie, are you sure?

Vickie : It's not my trouble doing this. I swear.

A big wave of air explodiing of the lighthouse and it collapses.

Gloria : That lighthouse just can't catch a break.

Vickie : Oh, my God. What if there were people in there?

 

Beach

 

Dwight wake up.

Duke : Jennifer, where are you? Jennifer! Jennifer, can you hear me?

He joindes Duke.

Dwight : Duke? You all right?

Duke : Yeah, I think so.

Dwight : What happened?

Duke : I don't know. Where the hell are we?

Dwight : Last thing I remember, we were in the cave

underneath the lighthouse.

Duke : I swear, living in this town is like being a blackout drunk. Jennifer!

Dwight : We got to find the others.

Duke : Straight to voice-mail.

Dwight : Listen, what happened to you back at the cave, man? Why were your eyes bleeding?

Duke : I'm not sure.

Dwight : We should get you to a doctor.

Duke : Oh, really? And what kind would you suggest? Ear, nose, and throat?

Dwight : Haven has doctors who know about The Troubles.

Duke : Forget it. Just... We'll cover more ground if we split up. Just call me if you find anyone. Jennifer!

Their separate.

 

Woods

 

Vince and Dave walk in woods.

Dave : How the hell did we get here?

Vince : Never mind that. Just a little further. We're only a mile or so from town.

Dave : I told you. We should never have opened that door.

Vince : Oh, stop that. William is gone, and you're still here. All your doom and gloom didn't come to pass, as usual.

Dave : How can you say that?

Vince : I know you've been shot, and I'd be more sympathetic if you hadn't been shooting at me.

 

Woods

 

Nathan : Audrey! Audrey!

Audrey : Nathan!

Nathan : Audrey.

He joined her.

Nathan : Oh, thank God. I was afraid I'd lost you.

Audrey : The handsome ones just don't

have to be very smart, do they?

She handcuffs him and takes his gun.

Nathan : Mara.

Mara : Ta-da! Hmm.

Nathan : Did you bring us here?

Mara : To this garden spot? No. That door must have been made to blast everyone away, obnoxious thing.

Nathan : But how?

Mara : You haven't seen Jennifer, have you?

Nathan : Why do you want Jennifer?

Mara : Why do you think I'm going to answer any of your questions?

Nathan : What?

Mara : Oh. You think she's still in there, don't you? Nope, not one iota. I have all of her memories, though. Lucy, Sarah. Mm. So much annoying clutter. Look, the reason I want to find Jennifer is because I have a job for her. I have to continue my work. All of these little gifts that we've given you have turned out to be so much better than I could have ever imagined. And the new ones... The new ones are gonna be exactly what I need.

Nathan : Why do you need The Troubles?

Mara : Why do you carry one of these? Get ready for a lot more of them as soon as I get William back.

Nathan : Please. Parker.

Mara : My name is Mara. And stop staring at me with those wet eyes. The last 500 years have

been torture for me. And the worst part was being Audrey Parker.

Nathan : No. Audrey is stronger than you.

Mara : No, she's not.

She knocks him.

 

Woods

 

Duke : Jennifer! Jennifer! Jennifer!

Nathan : Duke! Over here!

Duke : What the hell happened to you? You're cuffed.

Nathan : Just get this thing off.

Duke : Yeah.

Nathan : You seen anyone else from the cave?

Duke : Vince and Dave landed somewhere a couple miles outside of town. Dwight just called to say he's on his way to meet them at the hospital. Nobody's heard from Audrey or Jennifer yet.

Nathan : Mara hurt Jennifer.

Duke : Audrey turned back into Mara. Well, that explains the cuffs.

Nathan : She got my phone, my gun too.

Duke : She say where she was going?

Nathan : Back in the cave she said she wanted William back. Now she's looking for Jennifer.

Duke : She needs Jennifer to open the door. What if she already found her? That's probably why Jennifer's not answering her phone. Damn it.

Nathan : What about you? Back in the cave you were bleeding.

Duke : It's nothing. We just need to get back to the lighthouse before Mara makes Jennifer

open that door again.

He detaches him.

Duke : Let's go. Come on.

 

Next to where was the lighthouse.

 

Many people work.

Nathan : It's all gone. The door self-destructed after it blasted us out.

Stan : Lighthouse took the brunt of the earthquake. Minimal damage in town.

Duke : You seen Jennifer Mason?

Stan : I haven't seen her.

Duke : But?

Stan : I'll ask around.

A man arrives.

Man : This is impossible. The first time the lighthouse collapsed, we rebuilt completely

to code for earthquakes. Then when it was hit by the meteor, we double-reinforced the new walls.

Duke : Yeah, well, third times the charm, huh?

Man : They'll never get the town council to approve funding to rebuild again. The insurance rates alone, and the liability. If anybody died in there, this whole damn town is going to go bankrupt.

Man go.

Duke : If he only knew.

Nathan : When Mara realizes the door's at the bottom of the ocean, what's her next move?

Duke : Get William back. But that's your problem. I'm going to find Jennifer.

He goes.

Nathan : Hey, what happened to her, in the cave? After she shut the door, she collapsed.

Duke : I don't know; She got dizzy. You try operating a supernatural door to another dimension using a vampire novel and a positive attitude. You know, when I do find her, we are gonna take a very long trip and not send a postcard.

He goes and the man back with laborers.

Man : Let's go, people. We need to get search and rescue divers down there before we lose all this

debris to the current.

The man screams and leans.

Nathan : Bill. Bill.

Bill : My eyes. What's happened to my eyes?

Their are sewn.

 

Later

 

The man enters in the ambulance in a bed.

Dwight arrives and tends an other gun and a phone to Nathan.

Nathan : Thanks.

Duke : He isn't troubled. Someone did this to him.

Nathan : Mara said she was gonna give people new troubles. This is her way of distracting us.

Dwight : Mara can trouble people?

Nathan : If she's got William box of black goo.

Dwight : How do she and William know so much about The Troubles anyway?

Nathan : They were in Haven before.

Dwight : I got to put an APB out on Mara, talk to Vince about getting The Guard involved.

Nathan : You go after Mara, she's gonna fight back.

Dwight : What, you're afraid about civilians getting hurt?

Nathan : Or someone gets trigger-happy. That's still Audrey's body.

Dwight : Is it? I mean, we're gonna risk all these people's lives, but what if... What if Audrey isn't in there anymore?

Nathan : She is. I'm gonna get her back.

Dwight : Seem pretty sure about that.

Nathan : I am. Just need some time.

Duke talks with Stan.

Duke : Forget it.

Dwight : He's gonna be a mess until we find Jennifer.

Nathan : Back in the cave, I thought I heard Duke say she wasn't breathing.

Dwight : He was in pretty rough shape too.

Nathan : Seems fine now.

Dwight : I don't know. Maybe what happens in the cave stays in the cave.

Duke comes to them.

Duke : Nobody's seen Jennifer. One of the firemen, a half hour ago, he said he spoke to Audrey.

Dwight : Okay, how is Mara pretending to be Audrey?

Nathan : She has all of Audrey's memories.

Dwight : Ah, perfect.

Duke : Fireman also said she was asking about Jennifer. I mean, if the door's gone, what does Mara need Jennifer for?

Nathan : Mara called it "that door." Maybe there's more than one.

Dwight : Multiple doors to hell? Even more perfect.

Duke : When Mara and William came to Haven in the past,maybe they got here some other way.

Dwight : You think Jennifer might know? I mean, she led us to the lighthouse in the first place.

Duke : Look, I'm gonna plot where we all landed and try to figure out where Jennifer might be. I'm gonna need some manpower.

Dwight : I'll get some people on it.

Nathan : We should talk to Vince and Dave. If Dave really has traveled through these doors, maybe he knows something about it.

 

Hospital - In the Dave's bedroom

 

He spleeps.

Vince : After everything we went through, and we lost Audrey after all.

Nathan : No, I can turn her back. I just need to find Mara before Dwight gets the rest

of the department involved.

Vince : You haven't told Dwight who Mara really is, what she did?

 

Nathan : No, there's too many people who would love to get a hold of the person who started The Troubles. I don't want to put Dwight in that position.

Vince : Well, perhaps Mara isn't as dangerous now with William gone and the door destroyed.

Nathan : That door. I'm afraid there might be another.

Vince : What?

Nathan : Did Dave ever tell you how he came from wherever he came from? How he got back and forth?

Vince : Apparently Dave doesn't tell me much at all.

Nathan : What about Cabot's Journal? The Mi'kmaq Legends in it led us to the cave under the lighthouse. Maybe it says something about another door.

Vince : I don't remember anything else. I'd have to go through it again.

Nathan : Okay. Where is it?

Vince : Dave said it was stolen, but I'm sure he hid it.

Nathan : So we have to wait for him to wake up?

Vince : No, no, no, I'll find it. I'm his brother. I know all his hiding places.

Nathan : Vince... You okay?

Vince : No.

Nathan goes.

Vince : Dave. Can you hear me?

We see the cave like in a dream.

 

Hospital.

 

Dwight crosses the corridor.

Nurse : Chief. I heard you were out at the lighthouse. Do you know what kind of trouble it was?

She shows him her tatoo.

Dwight : I'm sorry, I can't talk about it.

Nurse : I understand, but... People in The Guard are scared, and no one's heard a peep from Vince.

Dwight : His brother was just shot.

Nurse : Just, when you get a chance, talk to him.

She does and Nathan arrives.

Nathan : Hey.

Dwight : Hey, I talked to Bill Stevens' doctor. She said the leather sutures around his eyes are surgically impossible to remove. They can't get a knife through them, any knife.

Nathan : Okay, talk to Bill. See if he remembers anything that can help us. I'm gonna head out and look for Mara.

Dwight : Mara's not behind this trouble. Whoever is, is more dangerous than her right now.

Nathan : No one's more dangerous than Mara.

Dwight : Nathan. Is there something you're not telling me?

Nathan : No.

He goes.

 

On a little board names Little Deere.

 

Duke makes a map.

Duke : Come on, Jennifer, where are you?

On a cafe terrace.

 

Waiter : Hey, Audrey. You want the usual?

Mara : Black, like drinking oil out of a styrofoam cup? Sounds tempting. But I'm actually here on police business.

Waiter : Oh, really? What's up?

Mara : I need to see inside of your stockroom.

Waiter : Why?

Mara : Do I need to come back with a warrant?

Waiter : Don't be ridiculous. It's right back here. I'll show you.

They entry in the stockroom.

Waiter : Here it is. Not much to see. Just restaurant stuff. So, look, this isn't about that little incident last year, is it? 'Cause, I mean, it's legal now in Maine, you know, even without a prescription.

She approches the far wall but there is a table.

Mara : Move this for me. Come on, let's see those muscles.

He moves the table and she looks the wall.

Waiter : What are you looking at? I don't see anything.

Mara : You wouldn't know what to look for. People rarely do.

She touches the wall and there is a electric choc.

Waiter : Audrey?

She touches again the wall and there is the same reaction.

Mara : Ow.

Waiter : What's up? You okay?

Mara : Shut up. What's wrong with it?

Waiter : Look, Audrey, I don't know what you're talking about, but, like, what are you trying to do?

Mara : Never mind. Oh, you know what? Give me your car keys. Come on, let's have them.

Waiter : You know what, you're acting really weird. Audrey, I'm gonna call Nathan.

She shots him in his head and takes his keys.

Mara : Stupid pot-head.

 

Haven

Duke goes out of his car and put the map on the hood. His phone ring and he answers.

Duke : Carl, what you got?

Carl : We've been putting the word out about Jennifer like you asked. No one's seen her. But I just got a call from a buddy of mine. Fishing boat came across a bunch of debris from the lighthouse.

Duke : What kind of debris?

Carl : They're still trying to gather it up. No bodies yet, but...

Duke : Call me when you got something.

He hangs up.

 

Haven

 

Dwight at phone : Okay, if we can't say the earthquake brought down the lighthouse, we're gonna have to come up with something. I don't know. You're the engineer.

A car rolles over. When the car stabilizes and Dwight join the driver. His eyes and his mouse are sewn.

Dwight : What the hell?

 

On the cafe.

Two coroners take a body on a stretcher. Nathan is here.

Duke arrives and hurries to see the face of the victim.

Nathan : Hey. Hey. Hey, hey, it's not her. It's not her.

They stray.

Duke : On the map I've been working on, just, Jennifer could have landed near here.

Nathan : Sam was shot in the head. A tourist trying to pick up a coffee said he saw a woman leaving in his car.

Duke : Mara.

Nathan ; Luckily it wasn't someone who recognized Audrey. We'd never be able to keep this quiet. But why would Mara shoot Sam?

Duke : But this means Mara doesn't have Jennifer yet.

Nathan's phone ring and he answers.

Nathan : Wuornos. I'll be right there.

He hands up.

Nathan : Vince has Cabot's Journal. Let's go.

 

Haven Herald.

 

Vince looks the Cbot's Journal. Duke and Nathan arrive.

Nathan : Hey.

Vince : He hid it behind The King Tut. At least something about Dave is predictable.

Duke : Does it tell us anything? About other doors?

Vince : Ah, not a door. That's why I didn't see it before. Cabot transcribed some of the oldest Mi'kmaq legends in the original dialect. Very ancient, would be impossible for most people to translate it into modern English.

Nathan : Vince.

Vince : Oh, of course. Anyway, the Mi'kmaq speak of special places where the veil between worlds is stretched thin. When one of these thin spots is opened, travel between worlds is possible.

Nathan : Maybe that's what Mara was doing at Sam's, trying to open one of these thin spots.

Vince : But what went wrong? Why didn't she retrieve William?

Duke : She can't do it by herself. She needs Jennifer to open up the door, just like she did back in the cave.

Vince : Oh.

Duke : How many of these thin spots are there in Haven?

Vince : Well, the landscape has changed quite a bit in the last 500 years. But the Mi'kmaq drew

a map... I made copies...

Vince gives maps at Nathan and Duke.

Vince : That show where they believe five thin spots to be. One of them coincides with

the black house coffee spot, another with the lighthouse.

Nathan : Leaves three. If Mara opens one, we're in trouble. Duke and I will stake out two. I'll get Dwight on the other. If we're right, maybe we can get ahead of her.

Duke : Yeah, if I find Mara first, she's gonna regret ever having gone after Jennifer.

 

Beach.

 

Nathan parks his car. He looks the map.

Nathan : It should be right here.

He looks away with binoculars

Nathan : The rock. The tide's too high.

He looks at the tide tables

Nathan : All right, Mara, I'm ready for you.

 

Woods.

 

Dwight takes his taser and walks. He finds Mara and follows her.

She stops to walk, puts her gun and shouts. 2 balls touche Dwight on his bulletproof vest.

Mara : How much do I love your trouble? Musket balls, bullets. I think one of your ancestors actually took a cannonball right in the chest. Ultimate Cannon fodder, right?

She takes the taser and tases him. She approchesthe thinnie spot and tries to touche it but it doesn't work.

Mara : Damn it. This one's sealed too. Two thinnies sealed is not an accident. Someone did this. Who? Which one of you naughty little children figured out how to seal a thinny? Tell me, or you'll wish I tasered you again.

Dwight : You sew me up, I won't be able to tell you anything.

Mara : Sew you up? What are you talking about?

Dwight : The Trouble you gave. You've been sewing up people's faces all day.

Mara : Not me. Nope. But I might be able to work with that.

Dwight : Why are you doing this? What do you want with us?

Mara : Aw. Poor Dwight. Always so loyal, always trying to do the right thing. And always the last to know. There's a lesson in that. I can't wait for you to learn.

Dwight : What are you talking about?

She tases him.

 

Beach.

 

Nathan waits in his car.

( flash back episode 202 where he can feeling ).

He and Audrey are in his car. He holds in his hand a white rose and puts it on his lips.

Nathan : You know the skin on your lips is the most sensitive on the entire body?

Audrey : Okay, you're kind of starting to weird me out.

Nathan : Still getting used to this whole feeling thing.

Audrey : Yeah.

Nathan : Back when you kissed my cheek, that was the first time in years that I felt another person's touch. I hope you didn't feel too weird about it.

Audrey : Why would I feel weird?

Nathan : Exactly.

Audrey smiles.

 

Nathan's phone rings and he answers.

Nathan : Wuornos.

Dwight : It's me.

Nathan : Dwight?

Dwight : Yeah.

Nathan looks the phone number.

Dwight : Backup phone. Mara ambushed me.

Nathan : You okay?

Dwight : Yeah. Took my taser, and a fair bit of my pride.

Nathan : You're lucky she didn't kill you.

Dwight : Yeah, I think she was having too much fun electrocuting me.

Nathan : Did she get the thin spot opened?

Dwight : No, but she called it a thinny, couldn't get through, said it was sealed.

Nathan : Thank God. Was Jennifer with her?

Dwight : No, I don't think Mara knows where she is. But she thinks one of us is trying to keep the thin spots sealed to keep her away from William. What if it is Jennifer? She's the only one who could open and close the door in the cave.

Nathan : She was the only one who could open the door when we had to get Audrey out of the barn. You might be on to something. Okay, head out, coordinate with Duke. Tell him your theory.

Dwight : Can't do it. Mara's not behind the sewing trouble.

Nathan : Mara is important, Dwight.

Dwight : So is everybody else in this town. I got to stop this before somebody dies.

Nathan : Dwight, just... Be careful.

Nathan hangs up and calls Duke.

Nathan : Duke.

Duke : Jennifer's a genius. She's been one step ahead of Mara this whole time.

Nathan : So why hasn't she called in and told us she's been sealing the thin spots?

Dwight : Mara has access to all the same ressources as officer Audrey Parker : Police radio, cell phone tracking.

Duke looks his map. He is on the port.

Duke : Jennifer can't take the chance that Mara would know what she's up to.

Nathan : Okay, Mara knows that Dwight's location is sealed. That means she's on her way to one of us. Be careful. She took down Dwight.

Duke : And I will never let him hear the end of it.

Nathan hangs up.

 

Hospital.

 

Dwight arrives at the morgue and sees Gloria as lying dead on her chair. He ready to put his taser but she wake up.

Gloria : Ah. Ugh. If you have ever wondered who needs more sleep, babies or old people, the answer's old people.

Dwight approches.

Dwight : Sorry. I was going through police archives. I found four cases in 1929, victims sewn up just like we saw today. Only happened for a week, and then suddenly stopped.

Gloria : Mm-hmm. Intern?

Vickie arrives with a file

Vickie : Shh. Aaron's finally sleeping.

Gloria takes the file and Vickie goes.

Gloria : Ha-ha, lucky him.

Gloria opens the file.

Gloria : Okay, there you go. One victim, 1929, suffocated to death.

He takes the file.

Dwight : I'm surprised the coroner's office keeps files this old.

Gloria : Oh, Lucassi saved them all. I heard he was working on a screenplay. But if nobody's been sewn up since 1929, why would the trouble all of a sudden come back today?

Dwight : Won't know until I find out whoever's doing this.

He goes.

 

Beach.

 

Nathan, stand next to his car, looks the rock with binoculars but it's to far.

Mara : None so blind as those who will not see.

She has a gun. He tries to heart her but he falls down and she strangles him.

Mara : I know you felt that. And I bet I can make you feel...

She takes his gun.

Mara : This.

She pushes him on the ground.

Nathan : Guess I'm not the only one having a bad day.

Mara smiles : It's about to get a lot better.

He rises.

Nathan : What makes you think that one's gonna be open?

She looks him surprise.

Nathan : Yeah, I know about your thinnies. They're being sealed.

Mara : Do you know how they're being sealed?

Nathan : Why do you think I'm gonna answer any of your questions?

Mara : Because I'm the one with the gun.

Nathan : That's the only thing you can threaten me with. You didn't cause that sewing trouble. You haven't given anyone a trouble since you've been here.

Mara : Work now, fun later.

Nathan : Sending us off to stop a trouble would have been a great way of distracting us from coming after you. I don't think you can do it. I think William's box of black goo is still in that cave.

Mara : It's not goo. It's aether.

Nathan : What?

Mara : Aether? It's the essence of the void. It holds everything together. Or pulls it apart. Depends on how you want to use it, really. And I have plenty of it.

Nathan : Then why haven't you used it?

Mara : Because William hid it. That's why I need to get him back. Unless... Unless you want to help me find it. I promise, I'll kill you last.

Nathan : Really?

Mara : Fine, I'll kill you first.

Nathan : Audrey won't let you hurt me. I know she's still in there.

Mara : How many times do I have to tell you? She's not.

Nathan : Then when you came up behind me, why didn't you just shoot me in the back and get it over with?

She surprises of the question.

Mara : When I get that thinny open, you're going to wish I had.

 

House.

 

There are a man and Dwight. 3 dolls are sitting on the chimney.

Man : The dolls? They're ugly as hell. But can't throw out a family heirloom.

Dwight : They're more than just dolls. The stitching's identical to what's been happening to people all over town today. You know anything about The Troubles, Henry?

Henry : My family doesn't have anything to do with that.

Dwight shows him a picture of the lighthouse's man.

Dwight : You recognize these men?

Henry : No.

He looks the picture of the car's man.

Henry : I don't know either of them. What did this?

Dwight : In 1929 four people were sewn up just like these men. All four of them worked for your family.

Henry : Someone in my family did this?

An old woman arrives : I'm sorry, Henry. I hoped you'd never have to find out. Chief Erickson, I'm Colette Barrow, Henry's mother.

She shakes hands with Dwight.

Henry : Mom, why didn't you tell me?

Colette : Our trouble hasn't been active for generations.

Dwight : Who was the last person in your family to have the trouble?

Colette : My great-grandmother, Constance. But when she died, the curse seemed to die with her.

Dwight : How'd she die?

Colette : Official story was that she tripped and fell down the stairs, broke her neck.

Dwight : And the unofficial story?

Colette : Far more scandalous. Apparently Constance had brought a man home, a tenant farmer. No one could imagine how the two had met. Some believed he pushed her down the stairs.

Dwight : Why wasn't he prosecuted?

Colette : A trial would have meant publicity. My family swept it all under the rug. And after that night, the monkeys never sewed again.

They look the monkeys.

Dwight : So why are they sewing now?

 

Port.

 

Dwight arrives in car and joins Duke.

Duke : Check it out. The "x" s mark every place I've looked for Jennifer, and there's an overlap

at the lighthouse, too, where Mara first caused the sewing trouble.

Dwight : Duke, duke, Mara didn't cause the sewing trouble. It belongs to the Barrow family.

Duke : Are you sure?

Dwight : Yeah, hadn't been activated since 1929 when Constance Barrow was murdered. I checked.

Your grandfather was the prime suspect.

Duke : No, but if he killed her, the Barrow trouble should be gone, eradicated from the family line forever.

Dwight : So why is it back? The first victim was at the lighthouse. Over here is where Carl McDonald drove his truck off the road.

Duke : Carl? I just spoke to him. Oh, my God.

Dwight : What are you thinking?

Duke : The Barrow trouble. What if it's me? What if I'm the one causing it?

Dwight : You're causing the Barrow trouble? How?

Duke : My blood. All the troubles my family ever wiped out, in the cave William said that they're all in me now.

Dwight : So when you killed the grass, you think that was a trouble?

Duke : I don't know which one, but yeah, must have been.

Dwight : Yeah, but you're not bleeding now, okay, so why are people still being sewn up?

Duke : I was still bleeding when I got thrown out of the cave. It must be enough.

Dwight : How many troubles do you have inside you?

Duke : Crockers have been killing for a long time.

 

Later.

 

Dwight : Okay, so what you're telling me is that you have hundreds of troubles and any one of those could just pop up at any time? How...

Duke : I don't know, Dwight. Look, we just have to find Mara. She created The Troubles. She's got to know how to end them.

Dwight : Mara created The Troubles?

Duke : Yeah, I thought you knew. I just figured Vince or Nathan would have told you.

Dwight : No, they didn't.

 

Hospital, Dave's room.

 

Vince is sitting next to the bed. A nurse checks the monitor and the perfusion

Vince : Can I wake him?

Nurse : Good luck, darling. He's been all over that morphine button.

( Dave's flashback of the cave )

Vince : What are you?

Nathan puts a gun : Don't do this.

Their scream.

 

Beach.

 

Mara walks up to the rock. She touches the thinnie spot two times but it doesn't work.

Nathan : You're trapped here. I guess Jennifer is more powerful than you thought.

Mara : Jennifer? Oh, please. She doesn't have the power to do this.

Nathan : I don't believe you.

Mara : It's not a lie worth telling.

Nathan : Then why were you looking for her?

Mara : She's a conduit between worlds. I can use her to send a message, tell William which thinnies I've opened. She's a convenience. I've got another one I need to try. Let's go, Mr. hostage.

Nathan : That one's not gonna be open either. You can't get William back. But I will get Audrey back.

Mara : Jeez Louise. You just don't get it, do you? What do I have to do to prove to you Audrey's gone?

Nathan : There's nothing you can do. She is still in there, and she loves me. Our love is stronger than anything that you and William could...

She shouts him at his shoulder. He falls. She approches him for kill him.

Nathan : I'll always love you, Parker.

Mara tries to shouting him again but something prevent her.

She goes and lets Nathan on the beach.

He closes his eyes.

Kikavu ?

Au total, 32 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

SandyD 
15.12.2017 vers 17h

friends76 
29.11.2017 vers 15h

Lyfaen 
03.11.2017 vers 16h

mali27 
09.10.2017 vers 22h

Profilage 
11.08.2017 vers 21h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Venez départager les calendriers de l'Avent créés par nos membres, les votes sont ouverts jusqu'au 4 novembre !
Les votes sont ouverts ! | Date limite : 04/11

Activité récente
Actualités
A travers la faille... Les Ingalls ou Dr Quinn  ? Votez !

A travers la faille... Les Ingalls ou Dr Quinn ? Votez !
La troisième faille temporelle d'Haven vient de se refermer et la destination choisie par la...

Une bande-annonce pour Walk to Vegas d'Eric Balfour

Une bande-annonce pour Walk to Vegas d'Eric Balfour
Le film Walk to Vegas, sur lequel Eric Balfour travaille depuis plusieurs mois en tant que...

A travers la faille... destination Kaamelott ou les Tudors ?

A travers la faille... destination Kaamelott ou les Tudors ?
La second faille temporelle a conduit nos héros jusqu'à leurs voisins les Vikings ! Merci pour vos...

Emily Rose rejoint Take Two ce soir!

Emily Rose rejoint Take Two ce soir!
Ce soir, ABC diffusera l'épisode 1.13 "One To The Heart" de sa série policière estivale "Take...

A travers la faille... destination Vikings ou Rome ? Votez !

A travers la faille... destination Vikings ou Rome ? Votez !
La première faille temporelle d'Haven vient de se refermer et la destination choisie par la majorité...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

choup37, Hier à 09:56

Plus qu'un vote pour valider le nouveau design de Sous le soleil

Luna25, Hier à 10:00

Venez départager les 16 personnages historiques restants au concours du quartier Légend of Tomorrow !

Sevnol, Aujourd'hui à 00:03

Nouveau design sur le quartier Sous le soleil ! N'hésitez pas à venir le commenter

CastleBeck, Aujourd'hui à 02:03

Avis aux auteurs en herbe : Le quartier Castle vous propose un concours d'écriture!

CastleBeck, Aujourd'hui à 02:30

Sur le quartier This Is Us, une nouvelle catégorie des HypnoTIU Awards attend vos votes. Merci!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site